• Teams

    Contrairement à ce qui était offert pour plusieurs autres outils d’Office 365 à l’époque où nous avons débuté nos utilisations, nous avons droit à d’excellentes ressources de formation en français pour nous aider à apprivoiser Team dès son premier jour de disponibilité étant donné qu’il est offert aux entreprises depuis plusieurs mois. Voici les ressources […]

  • Carrefour CSVDC

    Cette page qui se trouve dans notre intranet (SharePoint) vous donnera accès à toutes les ressources TIC de la CVDC. En fait, seuls les logiciels qui doivent inévitablement se trouver sur votre poste de travail et qui ne peuvent pas être répertoriés dans des index de la sorte ne s’y trouvent pas. Les 4 premières […]

  • Forms

    Forms, c’est une application Web qui vous permettra de réaliser des formulaires Web afin de questionner, évaluer ou sonder vos élèves ou d’autres utilisateurs. Les réponses sont automatiquement compilées ou corrigées selon le type de question. Il est aussi possible, au besoin, d’offrir des parcours ou des rétroactions conditionnelles aux choix de réponse. L’application a […]

  • Classroom d’Office 365

    Classroom, c’est un groupe Office avec des fonctionnalités supplémentaires qui ont été spécifiquement programmées pour répondre aux besoins des enseignants et élèves. Cette application est disponible dès maintenant à tout enseignant qui désire en faire l’utilisation avec leurs élèves malgré qu’elle ne soit pas encore dans sa version officielle (elle est à l’état « Preview […]

  • Tutoriels Office 365

    Cet article a pour but de vous aider à apprivoiser Office 365 en vous offrant des tutoriels qui démontrent pas à pas comment effectuer les tâches les plus populaires avec Office 365.

8 conseils de départ pour REAPO

  1. L’accompagnement est généralement favorable aux formations et favorise davantage de réels changements de pratique. C’est d’ailleurs pour cette raison que la CSVDC finance le réseau de REAPO plutôt que d’engager une deuxième personne au service local du RÉCIT par exemple. À titre de REAPO, vous pouvez mieux accompagner les enseignants de votre école étant donné la proximité et les liens qui vous unissent à vos collègues. Les relations humaines sont plus importantes que les connaissances informatiques quand notre intention est de favoriser des changements aussi importants que l’intégration des TIC dans les apprentissages des élèves.
  2. N’attendez pas les demandes d’accompagnement. Étant donné l’ampleur du changement impliqué, il est difficile de convaincre les gens du gain qu’ils auront. Vous devrez donc consacrer temps et énergie à la vente de votre accompagnement. C’est normal et c’est une partie importante de votre travail de REAPO.
  3. Offrez plusieurs formules et soyez souples dans les modalités. Certains enseignants auront besoin que vous soyez avec eux dans la classe pour les premières utilisations. D’autres voudront être accompagnés sans leurs élèves, mais ne voudront pas être seuls. En plus de vous libérer, vous devrez donc libérer quelques enseignants en même temps. Bref, vos seules limites sont le budget de libération alloué à votre école et ce que vous êtes prêts à modifier dans votre tâche d’enseignant.
  4. Favorisez l’utilisation des TIC par les élèves dans un cadre pédagogique plutôt que simplement ludique. Les outils technologiques devraient être majoritairement utilisés dans des contextes pédagogiques et remplacer de vieux outils tout aussi pédagogiques quand l’alternative offre une valeur ajoutée. En d’autres mots, on change l’outil, pas le type ou la nature de l’activité. Ce n’est pas un ajout, c’est un changement. Souvent, les nouvelles possibilités technologiques vont nous permettre de transformer les activités d’apprentissage, mais ça demeure un remplacement plutôt qu’un ajout à la période ludique de la semaine.
  5. En ce sens, vous devriez leur offrir des exemples et des modèles, mais à l’origine, c’est leur planification et la progression des apprentissages qui doit gérer ce qui sera vécu en classe avec les TIC et non l’application techno du mois. Un bon site qui offre des exemples d’utilisation qui peuvent aider certains enseignants au début est Missions possibles en TIC.
  6. Mettez en lumière les liens à faire entre les outils à maîtriser, entre une fonctionnalité dans un outil et la même qui se trouve relativement de la même façon dans la majorité des autres outils. Bref, aidez les enseignants à prendre conscience des progrès qu’ils feront rapidement en utilisant la technologie plutôt que d’attendre de tout apprendre avant de se lancer.
  7. Ne négligez pas la gestion de classe particulièrement importante quand il y a de la technologie dans cette dernière. Par exemple, si plusieurs outils sont disponibles à plusieurs élèves en même temps, il faut prévoir une façon efficace de poser des questions ou demander de l’aide. Plusieurs enseignants utilisent certains élèves pour les aider à répondre à une partie des questions des autres élèves. D’autres demandent aux élèves d’utiliser un objet plutôt que la main levée pour signaler une demande afin de leur permettre de continuer à chercher pendant l’attente.
  8. Proposez-leur de commencer avec de petites intégrations des TIC dans des activités d’apprentissage qu’ils maîtrisent déjà plutôt que de faire des projets TIC grandioses à faible portée pédagogique.

Les commentaires sont fermés.